Triyng To Be Cool

Ceci n’est pas un billet météo qui dirait que le gris du jour et les grondements du ciel sont aimables, quoique. Même les éclairs et tout, c’est dire (je souris).

Ceci n’est pas un billet mode qui parlerait des soldes et de comment à 41 ans j’en fais maintenant 18, grâce aux toutes premières culottes Petit Bateau de ma vie (et que non, je ne te montrerai pas ma culotte, j’ai dit 18 ans, pas 5) (quoi, qu’est ce qui m’a pris ? J’ai le droit d’aller au couvent un peu de temps en temps si je veux, na. Et old is the new young, un point c’est tout).

Ceci n’est pas un billet bureau qui expliquerait à la fois mon impatience de retravailler pour une dernière petite volée de jours – mais c’est avec le patron, que je n’ai pas vu depuis les merveilleux moments de février – et ma perplexité à l’idée de reprendre pour jouer un Best Of de la compil’ de variétés classiques sous un feu d’artifice le 14 juillet : cool ou pas cool ? Mais je décide que ce sera la fête.

Ceci n’est pas le coup de coeur musical de ma vie non plus, c’est juste un truc pas désagréable et rafraîchissant mis en scène d’une manière marrante et, à savoir le fameux groupe Phoenix qui fait les fou-fous : Triyng To Be Cool.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s