Le gros pardon

Comme je prévois de lancer ici demain un genre d’abominable daube du dimanche des neiges (sur une suggestion de Mdame Jo), je me sens un peu obligée de me faire pardonner. Donc je fais ça bien, parce que oui, cette vidéo délicieusement ouate-le-phoque dure dix minutes, mais je te promets que ce ne sont pas dix minutes de perdues. Le monsieur qui a réalisé ce petit film récompensé 77 fois s’appelle Victor Carrey, et l’objet de l’enthousiasme le voici le voilà : La Huida.

One thought on “Le gros pardon

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s