Chinoiserie furtive #4

De l’intérêt de se perdre en taxi dans des ruelles étroites et de se retrouver coincée dans un bouchon…
Les éplucheuses d’écrevisses, impressionniste anonyme du XXIème siècle, école de Wuhan.

2 commentaires sur « Chinoiserie furtive #4 »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s