À l’état sauvage

Plusieurs options cumulables :

Soit on trouve que la musique est gaie mais pas transcendante.

Soit on a mal aux yeux.

Soit on a une pensée bienveillante et amusée pour le mythe du bon sauvage, à ne pas confondre avec la velléité de maintenir sa pensée à l’Âge de Pierre tout en lançant de manière irrationnelle, injustifiée et agressive des cailloux de toutes sortes sur une certaine catégorie d’être humains qui subitement – va savoir pourquoi – incarne le Mal Suprême qu’il faut combattre par tous les moyens (mais je m’égare dans l’essentiel, restons futiles).

Soit on est émerveillé devant tant de collage de n’importe quoi si magnifiquement ordonné, tout en se disant qu’un bon mélange patchworkisant, décidément, il n’y a rien de plus beau.

Basement Jaxx – Back 2 The Wild

3 commentaires sur « À l’état sauvage »

  1. Just want to say your article is as amazing. The clearness in your submit is simply excellent and that i can assume you’re an expert on this subject. Fine together with your permission allow me to grasp your feed to stay up to date with approaching post. Thanks 1,000,000 and please carry on the rewarding work

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s