Ni frite ni moule

On dirait presque que j’oublie cette page mais non : j’ai juste justifié mon salaire cette semaine. Et pour fêter ça je suis allée batifoler à Bruxelles (j’y reviendrai). Donc non, ni frite ni moule ni gaufre, non. Juste une splendide allégorie de la littérature cochonne. Un bisou sur le groin.
20130317-132101.jpg

2 commentaires sur « Ni frite ni moule »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.