L’hallucination du dimanche

Je ne suis pas mécontente de ne pas avoir réussi à m’éborgner en bricolant hier matin (une lunette de toilettes, c’est extrêmement sauvage et griffu comme objet, on ne s’imagine pas) : il me faut au moins mes deux yeux pour essayer de comprendre avec quelle espèce de bestiole ces voisins d’en face ont… comment appelle t-on ça ? Décoré ? Décoré leur balcon, oui, on me dit décorer.
Car oui, il se trouve que je vis maintenant en face d’un truc, une fausse loutre-furet-fouine plus ou moins dorée et de matière indéterminée. J’en rajoute, je crie que c’est un loutrage à la majesté de mon goût si sûr, ou ça suffit ?

La chose

2 commentaires sur « L’hallucination du dimanche »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.