Nipponnade #9 : carte bleue

On m’a un peu grondée parce que les cartes postales que j’ai envoyées du Japon en décembre n’étaient pas assez vilaines. Mais figure-toi que ça n’est pas si évident de trouver du vrai moche, là-bas. Du un peu kitsch et du raté de la couleur ou du Photoshop, oui, mais du vraiment très très très laid je n’ai pas trouvé. Pour preuve cette rescapée des envois, retrouvée dans la poche de Marcel l’autre jour (il est fripon, ce violon). Et non, je ne démarrerai pas un topo sur le thème rebattu : « Le Japon, tradition et modernité ».

Ah si, quand même, elle est assez moche finalement. Mais de rien, hein, c’était un plaisir.

Mais cette débauche de bric-à-brac stylistique (ouais mais ça leur apprendra à se prendre pour des shakers 70 fois par jour) est aussi un beau prétexte pour exhiber ce très très joli petit abrégé d’architecture en vidéo : The ABC of Architects.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s