Histoire d’Ours

J’ai toujours été une Pompon Girl. Je parle de François Pompon, pas de ma capacité à dessiner des lettres avec mon corps en hurlant des slogans déguisée en Barbie-jupette (quoique je suis certaine que ça aurait du succès, j’y songerai si le violon m’ennuie). Mais c’est pas ma faute, le monsieur a laissé à Dijon […]

Lire plus