La première gorgée de nipponnade

Un instantané en passant, posé là le matin devant ta porte, un infime morceau de ma virée à Shibuya d’hier. Entre le manque de sommeil et le perpétuel émerveillement amusé que me provoque ce quartier agité, l’effet Blade Runner en plein jour sous le soleil a encore été radical. Aussi efficace qu’un lit violemment secoué […]

Lire plus