Ozon fait maison

(achtung petit spoiling inside) Ou comment un film fait mouche même si… De François Ozon je n’ai vu que Huit femmes, ce n’est donc pas son nom qui m’a attirée vers Dans la maison, mais plutôt le thème qui semblait y être abordé d’après la bande annonce – et donc un gros brin de masochisme, mais j’y […]

Lire plus