La daube qui m’a été offerte un lendemain de dimanche

J’en vois qui s’insurgent parce qu’on est mercredi et que je triche mais dimanche prochain, vois-tu, j’aurai une première d’opéra sur les bras – dans tous les sens du terme, mais j’y reviendrai – et donc peu de temps de cerveau disponible. Voilà pour le prétexte, la véritable raison étant 1 j’étais trop impatiente de partager cette merveille de dorure et de bon goût, et 2 que je suis extrêmement flattée que dans mon entourage, quand on voit une énorme daube, on pense à me l’offrir (oui je sais, ça peut être mal pris, dit comme ça, mais vrai de vrai, je suis touchée). Un grand merci baveux à Mdame Jo, donc. Sans elle, ce mercredi pluvieux serait beaucoup moins à la pointe de l’autre mode (celle qui vient d’ailleurs, et ailleurs c’est je ne sais pas trop où), et surtout moins éblouissant.

Laissons Anna Dello Russo nous expliquer que nous avons besoin d’une Fashion Shower avec tous les arguments plastiques dont elle est capable. Moi je file me rincer les yeux, je crois que je suis devenue aveugle.

4 commentaires sur « La daube qui m’a été offerte un lendemain de dimanche »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s