Le Maître Jedi du dimanche

Non, tu ne trouveras pas de daube ici aujourd »hui, ou alors je me trompe, mais en ce cas c’est à toi d’aller te faire une opinion en cliquant ici pour (re)voir le concert d’hier.
Car il s’agit ce matin, alors que monFalcon Millenium bus m’emmène loin loin là-bas dans une autre galaxie (l’Aveyron) inaugurer un auditorium qui porte un nom de cétacé (j’espère bien en profiter pour comprendre pourquoi), de prendre un moment pour réaliser que j’ai encore pris une grosse leçon de musique dans ma face.
Même si je regrette plus que tout que nous n’ayons pas eu plus de temps pour nous imprégner mieux du sens du phrasé mozartien de l’Homme, ça aurait permis qu’à titre personnel je me sente un peu plus à la hauteur, hier soir fera partie de ces instants de grâce, oui, ceux-là. Ceux où il n’y a plus de temps, juste un voyage en finesse et en sensibilité dans un monde qui n’est qu’un son rond comme des perles, lumineux et chaud comme un soleil et délicieux comme une tarte aux mirabelles mais je m’égare…
Menahem Pressler a 89 ans et j’ai rarement croisé monstre sacré aussi souriant et investi, autant dans ses répétitions que dans ses prestations publiques. Oui, il n’est pas bien grand, il a un peu les oreilles pointues, il ne paye pas de mine et pourtant, sans aucun doute ce pianiste est un Maître Yoda Jedi tout court. Et si toi aussi, un jour, tu as eu une larme en écoutant cet enregistrement mythique (Yoda était membre du Beaux-Arts Trio) du Deuxième Trio de Schubert – avec ou sans Barry Lyndon – alors je pense que tu comprends un peu ce fatras d’humilité, de fierté et de joyeuse nostalgie qui m’habite à l’idée de l’accompagner encore une fois aujourd’hui pour un petit bout de voyage.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s