Drame charcutier

Voilà comment, en un instant, un sale caillou pointu et râpeux a brisé aujourd’hui mon rêve de toujours : devenir mannequin-jambes à moitié nue pour une marque de collants hors de prix, passion qui aurait accessoirement pu arrondir mes fins de mois. Je vais quand même envoyer un dossier à Urgo : sait on jamais, ils ont peut être une gamme de produits spécialement adaptés aux grandes dindes de 40 ans qui se font des bobos aux genoux…

20120829-185349.jpg

(ceci est ma manière toute personnelle d’exprimer mon total et sans aucune réserve ravissement concernant mon court séjour en Ariège, mais j’espère y revenir un peu mieux très rapidement)

2 commentaires sur « Drame charcutier »

Répondre à Nekkonezumi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.