Un dimanche chez Ludwig

Entre deux tonnes de poussières de plâtre post-travaux, je suis tombée sur ce petit bijou qui danse à merveille devant les yeux au son du final de la 2ème de Beethoven. De quoi achever de réveiller mon manque de musique et d’orchestre (ne me torture pas, j’avoue : je n’ai pas touché Marcel du mois d’août, […]

Lire plus