À mon cou

Oui, je les prends à mon cou (même que c’est un peu encombrant ces trucs-là).

20120809-181915.jpg

Non, ma cuisine n’est pas tout à fait terminée, et oui, je vais tout laisser entre les mains des professionnels sans jouer les couches du moche pour vérifier les finitions. Mais ma vocation n’étant pas de ressentir à chaque seconde qui passe les impressions d’un gigot de onze heures en pleine cuisson (que Toulouse est pénible au-delà de 30°…), je m’en vais dès demain prendre de la hauteur. Note que pour l’occasion j’ai racheté des magnifiques escarpins à talons de 10 cm, prouvant ainsi une fois de plus ma capacité à garder du style et ma féminité en toute circonstance. Hé, c’est pas tout le monde qui a des godasses de Batwoman, si ?

6 commentaires sur « À mon cou »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.