Nipponerie interludique

Je ne dirai rien, sinon je vais encore me mettre dans une rogne démesurée contre l’employée du géant du meuble suédois à cause de qui je vais encore devoir retourner chez dans l’affreux magasin jaune et bleu échanger/rattraper ses oublis. Un samedi après-midi parce que pas le choix.

Non, on va plutôt se rafraîchir les idées, va. Avec une jolie bizarrerie japonaise assez  fascinante, légère, aquatico-organico-humano-spatiale. Spéciale, quoi. Je crois que le Japon me manque…

Cokiyu – With My Umbrella

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.