L’autre flamme olympique

Parce que à chacun ses Jeux et ses médailles.

Par exemple, en ce moment je prépare la reconstruction chez moi d’une cuisine digne de ce nom. Après une après-midi entière passée à collecter et charrier des cartons de meubles suédois en kit, et au vu de mon piteux état musculaire du jour, je crois malheureusement que ça se confirme : mon corps – pourtant si exceptionnel –  n’est pas formaté pour le lancer de poids (ou alors de petits pois)(et encore, en cantine, et dans la bouche du copain d’en face mais pas plus loin). En fait le sport c’est fourbe, sauf quand c’est mignon.

Olympic Vermin.

Ciel, j’ai cru voir un hérisson !

2 commentaires sur « L’autre flamme olympique »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.