Draw a map

Histoire de changer un peu du violon mal joué par des dindes sautillantes avec des goûts de ch…impanzé, une pièce signée Haushka et Hilary Hahn. C’est pas le style répétitif plutôt facile qui me parle ici (ça donne des vacances à mes oreilles), c’est plutôt le support visuel que je trouve assez joli.

Et non, je ne jouerai pas ailleurs que dans mon bureau pour entretenir mon Wagner ce 21 juin : depuis plusieurs années, pour moi, la fête de la musique est devenue le jour où je n’en joue pas pour les autres. Et tu sais quoi ? Et ben c’est pas désagréable non plus.

Draw a map, réalisé par Eric Epstein

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.