Le Roi David

Vouloir s’offrir une séance de salle obscure et battre en retraite à cause qu’il pleut à seaux est parfois source de bonheur. Surtout quand on trouve une victime avec laquelle on peut communier dans l’Évangile selon Saint Wes Anderson.

Ah, revoir La vie aquatique (The Life Aquatic with Steve Zissou pour les intimes) et glousser ! Moins addictive peut être que celle de ses opus suivants, l’atmosphère décalée de ce film reste un régal. Régal enrobé d’une divine omniprésence (non, pas Bill Murray, quoique), celle de Sir Bowie.

Au naturel, ou à la sauce brésilienne, quelle meilleure source d’énergie pour filer travailler un matin tout gris ? David Bowie, Queen Bitch.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.