La daube décalée de je ne sais plus quel jour on est

Depuis notre arrivée à Rio ce midi, la moitié de mes collègues est bloquée en mode Cloclo (vomir) pendant que l’autre braille du Dario Moreno. Moi, j’ai ma niaiserie à moi dans la tête, t’en veux ?

(et maintenant que je t’ai pourri les oreilles, je vais écouter du Ravel dans les coulisses)

10 commentaires sur « La daube décalée de je ne sais plus quel jour on est »

  1. Essaye toujours, moi j’ai le 2ème mvt du quatuor de Ravel qui me swingue la vie depuis bientôt une semaine. Et à Toulouse il fait super moche, alors les rythmes brésiliens…

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.