Avec un ciel si clair qu’un nuage s’est perdu

Deux trois batavias en passant par la Hollande avec mes sabots :
Je suis bien contente que l’administration du Bureau nous ait une fois de plus mis face à une de ces AGL* dont elle a le secret (Aberration Géographique et Logistique, je vais déposer le logo tellement on est fort avec ce truc, je suis certaine qu’il y a du pognon à se faire) parce que le jour de repos sous le soleil à Maastricht s’est avéré carrément agréable. Ok, moi j’ai mes madeleines dans ce pays, le moindre rheurheu guttural moche m’y émeut, mais en toute objectivité (et même sans tarte aux pommes), un passage sur les pavés du petit centre ville vaut le coup. Avant de courir mettre ma valise dans le bus, voila donc quelques clichés en vrac, entre bicyclettes, ricanements crétins à la très belle basilique romane de Saint Servais et promenades au bord de la Maas.

* Car non, non, l’endroit le plus logique pour dormir entre un concert à Düsseldorf et un autre à Köln n’est pas Maastricht.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.