Aïe Of The Tiger

Si tu ne viens pas nous écouter ce soir, tu auras raté, en toute modestie, le voyage de ta vie. Et l’occasion de m’avoir vue chercher un moyen de rendre à tout prix présentable et classieuse ma tronche salement amochée (je ne sais pas si ça c’est déjà trop fait, le style pirate chic à turban… si ?).

Bah, c’est annexe : ce qui compte c’est Stravinsky, le conte de Ramuz, le plaisir, le mental, la warrior-attitude et la musique de Rocky, parce qu’il m’en reste au moins un, d’oeil. Et qu’il est fier et rieur. Et oui j’ai aussi la pétoche, mais je lui fais un pied de nez (et ne lui dites pas, mais je vais l’exploiter, c’est mon truc secret).

2 commentaires sur « Aïe Of The Tiger »

  1. Tu étais très très bien en violon diabolique à turban rouge. C’était un beau voyage en effet, plein de surprises et de profondeur. En fait à y bien réfléchir je n’en connaissais guère que le titre et le tout début… Merci et bravo à vous tous!

    J'aime

    1. Tes compliments me touchent beaucoup. Le texte me plait de plus en plus, et hier soir spécialement j’en ai goûté encore de nouvelles saveurs. En tout cas ça a été un plaisir de te (vous tous) faire plaisir 🙂

      J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.