Sortie de secours

Ai craqué – stop – m’échappe quelques heures à la capitale pour me repaître de tatagâtisme – stop – question de survie après trois semaines pénibles – stop – et te moque pas, je te vois, non mais – un point c’est tout.

P.S : ultrason de joie

3 commentaires sur « Sortie de secours »

  1. le tatagâtisme peut-il être classé « drogue » ou faut-il simplement admettre une bonne fois pour toute que c’est un des meilleurs antidouleur/antistress au monde ? (le parentgâtisme idem)

    J'aime

      1. j’ai constaté depuis que j’ai un enfant que de le tenir dans mes bras avait un effet apaisant sur moi autant que sur lui. Pour la douleur je ne sais pas, mais pour le stress en tout cas c’est certain, ça marche sur tous ceux qui ne sont pas « totalement hermétique aux bébés ».
        Câliner, balader, faire marcher mon bébé de 15 mois pendant la première partie d’un concert, et constater qu’il me laissait le confier à mes parents pour la deuxième partie sans râler, m’a rendue totalement sereine pour jouer.

        J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.