Petite mort

Hier soir, j’ai valsé à cinq temps avec Piotr Illitch, dansé jusqu’à en perdre le souffle, la tête et le sens de la verticale (notre symphonie Pathétique, à mon avis le clou du concert d’hier soir, est toujours visible ici). Résultat : aujourd’hui mon corps est à peu près dans le même état que si […]

Lire plus