Cap Vert #2 : ce qu’a vu mon estomac

Jusque là je n’ai montré ici de l’île de Santo Antão que quelques babioles, mais c’est que je n’ai pas encore trouvé le temps de mettre vraiment le nez dans les xxxx photos ébahies que j’ai commises là-bas. Comme il y a un grand Averell Dalton qui sommeille en moi, impossible donc de ne pas […]

Lire plus