Sous les pavés, la bulle

Le pavé du jour c’est le programme du concert de ce soir. Rien que du Mahler, et pas du Mahler facile à entendre, non non, du lourd, du long et du lent un brin obtus en plus. Épingler à ce papier un extrait représentatif de moins de 25 minutes est même compliqué (en revanche si les bouffées de tristesse ne te font pas peur, tu peux cliquer ).

Et puis magie, surprise du chef invité de la semaine : des gestes évidents, délicats et précis à la fois, et un discours… bon, faut décrypter les fautes de français et l’accent basque (même que des fois c’est hilarant) mais quel plaisir !

Quel plaisir d’être face à un homme dont le principal (unique ?) argument est la musique et son expression ; qui n’utilise la technique et la mise en place que pour se mettre au service de l’œuvre, qui est confiant, généreux, fin et drôle. Et puis un peu fou aussi, chantant ses exemples de manière complètement exaltée, partant dans des métaphores totalement absurdes (mais justes). Honnêtement, l’attachement que j’ai développé pour cet homme et la musique qu’il nous a fait bûcher me rappelle vraiment le syndrome de la fatale attraction du prof de philo (oui, moi j’étais raide dingue du mien, pas toi ?). Grâce à lui, ce qui s’annonçait potentiellement indigeste est devenu passionnant, à la fois émouvant aux larmes et très léger à vivre. Je commence à attendre beaucoup du concert de ce soir, parce qu’en plus les chanteurs sont incroyables. Ça sent le poil dressé sur l’échine et la prise totale de pied à plein nez, cette histoire…

Et, hasard amusant, depuis deux jours je marche sur ce pochoir peint sur un de mes trottoirs habituels, un pochoir plutôt réussi qui met de l’air dans le bitume.

Sur le pavé, les bulles.

2 commentaires sur « Sous les pavés, la bulle »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.