La daube rugissante du dimanche

[Attention, ce post s’auto-programmera au moment de sa publication][bip]

« Quoi qu’elle nous raconte des histoires de fauves qui grognent ? », te dis-tu en ton for intérieur alors que tu vois bien là en dessous dans la vidéo une espèce de chose ridicule qui fait de l’aérobic à quatre cordes en trois exemplaires (ça fait douze).

Aujourd’hui est un dimanche spécial pour moi, un truc mi-bémol mi-dièse (mais à l’heure où j’écris, carrément dièse, je crois). Aujourd’hui j’ai passé le Cap de Bonne Espérance et atteint l’âge de déraison, celui qui m’autorise à rugir de plaisir et/ou de rire pendant toute ma quarantaine (comme ça je n’aborderai pas la cinquantaine en hurlant). Redouté depuis quelques mois, le rond qui s’affiche aujourd’hui sur mon compteur m’apparait finalement comme un bien joli néant. Quoi de plus beau que de partir de ce rien-là, le vent et la niaiserie en poupe ? Car en vérité je te le dis : Quarante, c’est le nouveau zéro.

Je sens que je vais te laisser conclure (j’accepte les embrassades, les tickets bonheur et les chèques cadeaux), je souris pour de vrai. Et puis je te laisse une daube avec du violon play back ridicule, en me disant que je suis bien heureuse d’avoir choisi une vie où je joue assise des belles choses en live.

19 commentaires sur « La daube rugissante du dimanche »

  1. Bon anniversaire ! C’est curieux, je t*’aurais donné une décénie de moins. Sans doute parce que j’ai tendance à oublier mon propre âge…
    (* on ne se connaît pas mais quand quelqu’un de plus jeune que moi me vouvoie, j’ai l’impression qu’il me prend pour une vieille, je ne voudrais pas te faire le même effet)

    J'aime

      1. Non non tu n’as pas dit « vous ». Dans mon boulot j’ai au téléphone des gens de mon âge, et je vouvoie tout le monde, c’est plus pro. Du coup, je ne sais pas toujours si je dois tutoyer ou vouvoyer les auteurs de blogs, même non sponsorisé, parce qu’après tout ils me divertissent, me fournissent des informations intéressantes, mais certains pourraient bien me répondre qu’on n’a pas gardé les vaches ensemble…

        J'aime

        1. Oui, alors que chez nous, c’est le « tu » généralisé, j’étais plus soucieuse du choix avant, maintenant je garde les cochons avec tout le monde 🙂

          J'aime

  2. Ah, euh, bonne quarantaine alors, ô femme dans la force de l’âge. (En fait j’étais venue ce matin mais la vidéo des petites violonistes m’a tellement déstabilisée que j’en ai oublié de laisser un com!

    J'aime

  3. AAAAAARGH, je suis comme le lapin blanc: en retard, en retard, en retard! A ma décharge, je ne prends plus note d’aucun anniversaire depuis que presque tous les gens de mon entourage sont sont Facebook, qui me signifie gentiment le jour où je dois le leur souhaiter. (Ceci est une honteuse tentative pour t’attirer sur FB. Join usssssssss :P) Mais donc, bon anniversaire, chère Nekko. Je te souhaite une décennie pleine de notes de musique et de coups de… et de folles embrassades 😀 Et puis de chaussures aussi, parce qu’on n’en n’a jamais trop.

    J'aime

  4. Comme dit le lapin précédent, je suis aussi en retard, ce qui est à la fois une erreur et un compliment : une erreur car par rapport à l’an prochain je suis en avance (sans compter qu’avec le décalage horaire j’y serai avant toi ce qui prouve que c’est toi qui-est-en-retard-et-toc et tu pourrais au moins t’excuser, non ?) ; un compliment car si je suis en retard c’est que je n’y ai pas pensé car tu ne fais pas ton zéro quatre mais plutôt un zéro trois virgule un poil ou deux. Comment je le sais ?
    Je le sais c’est tout !

    Pour ce qui est de la vidéo meeerveilleuse ci-dessus, j’avoue que je suis un peu déçu quand même. En effet, si j’en crois les lectures de demain (« Je veux ») tu aimes rester en ‘nuisette en voile de satin à pois et en mules à pompons ». Or il me semble que cette vidéo serait beaucoup plus intéressante si les virtuoses s’ébattaient en « nuisette en voile de satin à pois et en mules à pompons » – Le réalisateur ne t’a pas demandé ?

    Bon anniversaire et bon gâteau.

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s