Samedi pornographie

Hier à Perpignan, pour tromper la déprime liée à une météo tellement aquatique que le Commandant Cousteau lui-même n’aurait su y retrouver ses marsouins (hmm, le doux schgniik schgniik des baskets imbibées le soir au fond des bois !), je me suis lancée dans une nouvelle carrière à tendance culturelle : j’ai auditionné une actrice pour tourner dans un film de lard et dessert *. Oui, tu as raison, ça sent l’énorme niaiserie à plein nez, cette affaire. Elle avait un joli nom très CineCittà, et puis surtout elle avait l’air charmante, Gina Pannacotta. Mais finalement je l’ai renvoyée chez elle. Trop de silicone, je crois.

* J’ai encore avalé un almanach Vermot, mais faut pas m’en vouloir : cette tournée, bien que courte, était épuizzzz…

10 commentaires sur « Samedi pornographie »

      1. J’ai eu une copine une fois, c’était pareil !…. euh, je veux dire qu’elle secouait l’assiette et non que je la secouais pour voir s’il y avait de la gélatine à l’intérieur !
        Enfin, bon, euh… et sinon, ça va ?

        J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.