#jeudiconfession

J’ai applaudi ma télé une fois dans ma vie, quelque part en 1992 ou 1993. Je pleurais comme un veau, je crois même que j’avais oublié où et qui j’étais. David Oistrakh jouait Brahms, tout simplement (ci-dessous un extrait du mouvement lent et le final, mais on le trouve au complet sur toiTube).

Lire plus