In bed with Alfred

À chacun ses trucs pour gérer une crise de ronchonnage de fin de journée débouchant inévitablement sur une ours-attitude et une envie de soirée mémère.

Moi, en ces cas-là, c’est le cinéma hollywoodien en noir et blanc (le technicolor est toléré) qui me sert de doudou. Je sais que dit comme ça, ça fait vraiment nécrophile, mais j’aime les acteurs morts et la gomina.Sans doute parce que le rêve tel qu’on l’envisageait à l’époque était d’une naïveté qui me fait l’effet d’un chocolat chaud et d’un gros câlin de chat. Et puis aussi surtout parce que je dirais volontiers d’Howard Hawks, Fritz Lang, Orson Welles, ou Alfred Hitchcock (pour ne citer qu’eux) que la plus petite de leur sous-bouse en matière de réalisation vaut bien 150 daubes du moment. Et peut peser tout autant dans la balance en matière de divertissement vidangeur de tête.

Par exemple, Les 39 marches, c’est un peu L’île noire : le scénario y est assez évident, pas très fouillé. On y voyage en Écosse en s’échappant d’un train, on y est trahi par un radin, il y a des flics bêtes, une Mata Hari qui meurt de façon théâtrale, et le héros accusé à tort de son meurtre fuit en courant en accéléré dans la lande. N’oublions pas un méchant façon Rastapopoulos.

Mais déjà, dans cette période anglaise du Maître (le film est de 1935), on décèle des leitmotivs qu’on rencontrera souvent chez lui par la suite : une blonde chic et bien habillée, des scènes de concert/spectacle avec des musiciens, des espions, un poil de comédie. So british, léger et désuet malgré l’intrigue à la sauce espionnage, le film est un vrai petit Quality Street, une boîte à bonheur. Et puis je trouve que Robert Donat, avec sa mèche en bataille, ses mimiques et ses regards surjoués de film muet, est parfait dans le rôle de Jean Dujardin Tintin (je blague, je n’ai pas encore d’opinion sur ces films) du dandy traqué paranoïaque.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.