La daube en vitrine du dimanche

Rassure-moi s’il te plait : tu aurais l’idée/envie, toi, d’aller te pavaner à un mariage avec le popotin ou la poitrine déguisés en bonnet de bain des années 60 ? Hein ? Car oui, ceci est la devanture d’une boutique qui vend des robes de mariée.

Et de demoiselles d’horreur, donc.

Cette vilaine vision de sirène terrestre me ramène (cf la bannière du jour) au souvenir d’un album non-daube vraiment cher à mon cœur, à savoir Leisure, premier opus de Blur paru en 1991. Oh, pinaise, 20 ans déjà ! Pour fêter le weekend le plus mérité du monde, Bang, donc, mais pas trop fort : j’ai mal à ma caboche.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.