La daube-daube du dimanche

Mon dimanche est depuis longtemps annoncé pauvre en daube : je profite avec délectation de ma journée molle, et un énième festin de retour d’été m’attend ce soir, avec derrière les fourneaux un gars dont la cuisine gastronomique est le métier. Mes papilles en sont d’ores et déjà chaudes comme la braise (donc je jure […]

Lire plus