Excuse fumeuse

Bon, j’aurais bien voulu participer au challenge photo d’Armalite cet été. J’espérais bien au moins jouer avec le vert de cette semaine, connexion ouèbe maison étant de retour. Et puis force est de constater que je n’ai pas croisé ces derniers jours autre chose que… du végétal et de la feuille. Ne voulant pas poster 9 photos d’herbe, genre celle-là, je capitule.

En revanche, j’ai pointé en grimpant au refuse de Peclet-Polsey un certain nombre de montagnes qui elles aussi auraient aimé être des volcans. Faute de vert, on va donc s’évaporer un peu. Et Armalite me pardonnera sûrement cet écart si je lui offre sa première glace Ô Sorbet d’amour tout à l’heure…

Postescriptoum : ce jour-là, la bande-son de ma marche a alterné entre le premier mouvement de la troisième de Beethoven et cette ânerie-là, qui est très chère à mon cœur, à savoir des Frères Jacques Monsieur Le Petit, Le Chasseur. Va comprendre la mémoire, je te dis…

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.