Un temps de décalage

Voilà quelques mois que ça dure, ça va finir par devenir agaçant. Le phénomène est pourtant bien antérieur à la dernière chute fatale que j’ai fait subir au métronome (RIP). Moi, la reine de tcha-tcha, du m-tsa m-tsa, du swing qui balance sa valse, la ploum-ploum girl professionnelle parmi tant d’autres, je l’avoue : j’ai un gros problème de tempo.

C’est bien connu : c’est toujours au moment où on rêve de prendre (ou perdre) son temps que mystérieusement il file entre nos doigts. Il perd toute substance, court et s’effrite, un peu comme un sablé breton qui ne laisserait sur son passage que le souvenir sensoriel fugitif d’un moment doux et sucré. À ce moment là, le temps devient maître du jeu : plus tu le chasses et moins tu le tiens.

Je commence donc sérieusement à le considérer comme un amant capricieux, et un peu sot peut-être, c’est vrai : je serais tellement plus sereine s’il daignait s’offrir à moi aux moments où je le désire. Et puis il m’a eue par surprise l’autre soir. C’était quand j’ai été revoir Eyes Wide Shut sur grand écran. La lenteur, le bruit sur l’image, le trouble de ce grand tout (même si je trouve que Nicole Kidman surjoue tout, de sa cuite à sa moralité en passant par ses larmes, son fou rire et sa petite culotte) m’ont ramenée à la vitesse dont j’ai besoin en ce moment. Un seul souci, et de taille : l’atmosphère de ce film me poursuit depuis, en particulier cette fantastique variation sur deux, puis trois pauvres notes de György Ligeti. Elle tourne en boucle dans ma tête, ainsi que le malaise désabusé qui va avec.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Comment tu veux que j’aille à ce mariage aujourd’hui dans un état normal ? Comment tu veux que je garde le regard de Oui-Oui sur l’amour, et que telle Laura Ingalls je sourie de toutes mes dents en m’écriant « Oh, ça va être rudement chouette !! », hein ? En plus, à chaque fois que je pense aux deux familles réunies et au dîner, j’ai la musique de l’orgie mystique qui me revient. Bref : il me faut d’urgence une perfusion de jus de Bisounours, ou je sens que ça va être compliqué à gérer. Décalée, je te dis…

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.