La daube qui n’en est qu’à moitié une du dimanche

Ceci est un gros remerciement à Chouyo et Tambour Major sans qui je serais passée à côté des créations musicales génétiquement modifiées des OGM. La daube, c’est uniquement à cause de Tata Yoyo, le reste c’est de la bonne. Et il m’en faut un peu en ce premier jour où je me retrouve seule en tête à tête avec moi-même pour la première fois depuis des siècles. Parce que ça a beau avoir du très bon, je trouve aujourd’hui mon home sweet home bien vide, sans vie et silencieux : légèrement hébétée je suis.

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s