Un swap

(attention, post bavard d’enthousiasme)

J’en vois plein (au moins trois) qui se demandent pourquoi je vais me mettre à parler de zouaves, ou si je m’apprête à raconter mes folles nuits avec un (voire plusieurs) souabe de mes amis. Que nenni. Bon, j’avoue : moi-même, j’étais encore vierge sur cette pratique consistant à échanger des colis surprise il y a encore peu, c’est Funambuline qui m’a intronisée (et là, j’en vois qui ricanent dans les coins parce qu’ils ont du #gravelax plein leur esprit tordu).

La maîtresse de cérémonie était pour ce swap d’été Armalite, et c’est à elle que nous, participantes, devons la mise en place du forum permettant de choisir le thème du paquet, de dialoguer entre nous histoire de tenter de saisir les goûts de notre swapée (l’inconnue pour qui nous devons préparer la meilleure surprise possible), et de donner des pistes à notre swapeuse (la toujours inconnue qui doit de son côté nous expédier un colis) concernant les nôtres. J’ai découvert mercredi en répondant à Monsieur La Poste qu’Armalite n’était pas seulement la maîtresse de cérémonie de ce swap, mais aussi ma swapeuse à moi.

Comme je m’étais imaginée qu’en juillet on serait en été (humour météorologique) et que j’apprécie la gaîté des couleurs, j’avais opté pour une thématique arc-en-ciel. Et de la gaieté, Dame Armalite en avait glissé dans tous les recoins de son énorme boîte. Pour dire vrai, il y a peu de choses parmi toutes celles qui s’étaient tassées là-dedans que je n’aurais pu choisir un jour par moi-même tant elle a fait mouche sur mes goûts et mes envies. Elle a bien détaillé le contenu et ses intentions dans ce post.

Pas grand chose à y ajouter, en fait. Il me tarde de découvrir les mangas qu’elle a choisis pour mon baptême du genre, et la BD de Trondheim que je me rappelle avoir feuilletée en cherchant un cadeau ; de goûter le thé aromatisé qu’elle a risqué de m’offrir en connaissant mes habitudes plutôt « nature » (de toute façon, son thé du Népal est un délice) ; de pendre des choses aux oiseaux et d’aimanter des notes sur un fil rouge. Je veux continuer à découvrir les messages dans la boîte verte et ranger des thés dans la bleue, mettre des couleurs dans mes bouquins, manger avec du bambou, griffonner sur des chats, gâtifier sur Totoro, rire devant mon nain jaune en citronelle et mon fantôme qui clope, sentir bon l’oranger, ranger mes fétiches de tournée autrement que dans des pochettes en papier (mais ça c’est pas gagné, suis-je assez patiente ?), plonger l’écureuil dans du Nutella, croquer son chocolat, mettre une japonaiserie dans mes clefs, de la feutrine sur ma veste. Je veux me faire belle des yeux et de la bouche en plongeant dans du cuir rouge. Et puis je veux mes orteils en argent pour pouvoir chanter « Silverfingers, pa waaa wa » et j’ai hâte que le polar en magnet-kit aille vite rejoindre Barack Obama presque nu sur mon frigo (qui est très créatif et appelle la connerie à un point qu’il m’arrive certains matins de passer 20 minutes devant à faire l’andouille avec mes jouets au lieu de me bouger les fesses pour aller au bureau).

Bref, outre le fait que tout me plait dans son colis, la joie de déballer son contenu a été aussi beaucoup due à une chose que nous autres adultes connaissons de moins en moins : la surprise, la vraie, celle du cadeau qu’on n’a pas demandé spécifiquement. Couplée au doux sentiment régressif de vivre Noël en plein mois de juillet, tu n’imagines pas à quel point c’est joyeux ! On en pleurerait presque, rien que pour le plaisir de se moucher dans du rouge à pois blancs…

Merci très fort, Armalite, j’espère encore plus te croiser très vite.

4 commentaires sur « Un swap »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.