Trève de confiseries

Entre les répétitions, les répétitions et les répétitions, j’ai un peu la tête farcie d’Orange.

Et même si la perspective de séjourner là-bas pendant presque deux semaines m’est comme à chaque fois un peu difficile (j’ai du mal avec le parfum de brise bleue Marine que dégagent la municipalité et son maire frontiste), je sais que je trouverai enfin à nouveau le temps et l’envie de badiner sur le ouèbe une fois que je serai installée sur place.

Donc, petits veinards, ça signifie que je vais vous foutre la paix au moins tout le weekend. En plus, je suis sûre qu’en cherchant un peu j’arriverai à faire une photo de chaton faisant le salut nazi pour illustrer mon propos…

2 commentaires sur « Trève de confiseries »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.