Trève de confiseries

Entre les répétitions, les répétitions et les répétitions, j’ai un peu la tête farcie d’Orange. Et même si la perspective de séjourner là-bas pendant presque deux semaines m’est comme à chaque fois un peu difficile (j’ai du mal avec le parfum de brise bleue Marine que dégagent la municipalité et son maire frontiste), je sais […]

Lire plus