Double Ludwig all the way !! *

* clic

C’est bientôt la saison des Orangeades Chorégies d’Orange. Ah, Orange, son climat chaud, ses conseillers municipaux progressistes et sa villa avec piscine en colocation avec les copains ! J’ai hâte de barboter dans l’eau fraîche en compagnie de ma bouée canard. Mais avant ça, forcément, il y a un peu de boulot, vu qu’en plus des deux représentations d’Aïda de Verdi, nous devons assurer deux concerts symphoniques. Dont un qui ressemble à un pari un peu fou, celui où on jouera la 9ème de Beethoven avec la 8ème en apéritif. Ils sont fous ces orangeux ! Pour faire dans la métaphore culinaire, ça serait un peu comme prévoir un dessert à base de chocolat, de bananes et de crème de marrons après une choucroute.

Répétons donc l’hymne à/dans la joie. Et c’est l’occasion ou jamais de faire un lien faire le blog de Djac Baweur, qui l’autre jour racontait avec moulte brio et humour le déroulement d’une répétition ordinaire dans un orchestre parisien. Ben tu sais quoi ? J’ai bien l’impression que la musique est un des déclencheurs de tocs et de tics sociaux les plus universels qui soient : sa peinture est parfaitement copiable et collable à mon bureau, avec forcément quelques variations. Mais si tu as envie de savoir ce qui m’attend dans une demi-heure, clique, donc (mieux vaut deux fois qu’une, allez) et enjoy !

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.