Marmotte

Demain, pour aller prendre mon train (j’ai brûlé 40 bâtons d’encens sur l’autel du lutin de la SNCF pour qu’il veille sur mes rails), il va falloir que je me lève à 6h00. Est-ce bien raisonnable un lendemain de concert très prenant et très exaltant qui risque fort d’être suivi d’une troisième mi-temps conséquente ? Risque-je à nouveau une crise de gourderie espagnole ?

En tout cas, le coup du réveil à 6h00 aura toujours pour moi comme un petit arrière-goût de Bill Murray (et non, pas juste parce que j’ai revu le film hier)

6 commentaires sur « Marmotte »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.