La daube du dimanche fait son cygne de croix

Loué soit Artypop, par qui le gloussement du jour est arrivé. Loué soit le hasard du planning qui m’a mis sous les doigts hier le Lac des cygnes (Лебединое озеро, comme on dit chez les soviets) de monsieur Tchaïkovski : voilà qui me fournit un magnifique prétexte pour partager un détournement thématique et musical des plus abomiffreux. Piotr Ilitch, si tu m’entends, pardonne à ces curés, ils ne savent pas ce qu’ils font. Enfin si en fait, ce sont des vrais prêtres qui vendent des disques, ce qui donne une fois de plus une idée affligeante du goût des gens. Ou pire : ils aiment vraiment ce qu’ils chantent parce qu’ils ont trop écouté Enigma en buvant leur lait.
Quoiqu’il en soit : OMG, hein.

Pour un autre détournement, chorégraphique cette fois, on se revoit demain (ça fera 30€).
Fêtez bien le travail le  dimanche et joyeux muguet !

10 commentaires sur « La daube du dimanche fait son cygne de croix »

  1. Mais c’est bien pire que tout ce que j’avais entendu dire! Si le pater était omnipotens, il n’aurait pas permis cela… Quelle mélasse, c’est gerbant.

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.