Les six commandements

J’essaye de me préparer psychologiquement et sereinement au fait de devoir retourner à Lourdes aujourd’hui. Oui, la dernière fois, je suis rentrée avec un souvenir qui n’était pas une boule à neige, et je me rappelle fort bien ce moment cervicalement pénible. J’ai donc rédigé mon testament spirituel du jour sous forme de préceptes, et juste six parce que c’est un bon exercice de diction. Et puis surtout, Moïse a raison : dix, c’est beaucoup trop.

I – Tu auras beau partir en bus et débarquer là-bas sous forme de troupeau, ne laisse personne te dire que tu y vas en pèlerinage. Avoir parfois l’impression de faire partie des Joyeux Tourlourous dans Tintin et les Picaros, ça suffit largement.

II – Prépare ton appareil photo, tu as peu de temps pour batifoler dans les rues (voire pas du tout) entre la répétition et le concert, mais sait-on jamais…

III – Sur place, ferme ta grande bouche qui déteste les bondieuseries, tu n’aimerais quand même pas mourir éviscérée par un paraplégique, si ?

IV – Accroche-toi encore et toujours à l’idée que la musique à jouer est belle, ça fera mieux passer la pilule du retour à la maison à 01h00 (sans troisième mi-temps)

V – Inspire, et surtout soupire une dernière fois…

VI – N’oublie pas tes bâtons d’encens à fumer : en cette bien longue journée, le besoin de spiritualité nicotine et de pause prière pourrait bien se faire plus pressant que d’habitude.

7 commentaires sur « Les six commandements »

Répondre à Tambour Major Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.