Cumulonimbus praecipitatio

Situation dépressionnaire passagère du silence localisée, avec coups de vent triste et ciel lourd de conséquences en ce jour d’humeur bien noire. Cependant, on peut observer que les crues incontrôlables de la rivière Mézieu constatées hier sont finalement stabilisées.

Cloud Study, un travail de George Benson

Fermer portes et fenêtres, n’être là pour personne, ne plus rien dire et juste faire. Des trucs à la con. À la pelle.

Et puis, au détour de merveilleuses retrouvailles avec une très belle Coennerie, recroiser un Archiduc sans prétention mais tellement noble, tellement fort, tellement droit au cœur. Et trouver enfin, enfin, enfin une vraie bonne raison d’avoir envie de pleurer.

Merci Ludwig.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

[ Edit : commentaires cons/drôles/cyniques tolérés. Les autres, oubliez : je vais être en panne de kleenex et j’ai la flemme de sortir. ]

8 commentaires sur « Cumulonimbus praecipitatio »

  1. \o/ Ouais, commentaires open!

    Donc, oui, je disais, je propose donc que nous commencions une carrière (qui sera sans aucun doute glorieuse) dans l’alcoolisme.

    J’expliquais à Angie que je ne crois qu’au « Grand Chaos, au Libre Arbitre et que la vie découle d’une série d’opportunités, de facteurs extérieurs incontrôlables et de décisions, bonnes ou mauvaises. » Et donc le prochain qui me dit que tout viendra « se mettre en place tout seul », qu’il faut être « patiente », que « tout va s’arranger » et autre conneries relevant de supersition débilito-rassurante, je le transfenestre. Le mot « destin » est également interdit, évidemment.

    Parce que si on réfléchit bien, la pente descendante – par exemple de l’alcoolisme, c’est quand même la voie la plus stable (au sens thermodynamique du terme).

    J'aime

    1. Dans mes bras !!! Cette perspective m’émoustille tant que du coup je sens que je vais aller acheter de quoi fumer pour préparer le terrain (résistance sans clope : 1 jour. Magnifique non ?)
      Et puis merci pour le mode d’emploi de la non-compassion, tu devrais breveter.

      J'aime

  2. Et tu as essayé de te suicider en jouant La Danse des Canards en octaves en doubles cordes? Non? Alors pleure, qu’est-ce que tu veux que je te dise!

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.