La daube internationale du dimanche

Chauffeurs de tous les pays, unissez vos goûts douteux !

Quel que soit l’endroit du monde où mes pas me mènent pour le bureau, je me retrouve confrontée à cette dure réalité : le chauffeur du bus qui nous transbahute de l’aéroport à l’hôtel/de l’hôtel à la salle façon bétail bêlant, le bus auquel on ne peut pas échapper, aura une idée de la musique d’ambiance dans son véhicule qui va me faire pleurer. De rire ou d’horreur, c’est selon. J’en aurais entendu, du yodel, de la variétoche teutone, de la chansonnette italienne, et de la radio nostalgie baveuse… et là, ben, c’était en espagnol.

2 thoughts on “La daube internationale du dimanche

  1. J’ai accompagné ma mère à un concert de Julio, je pouvais pas faire autrement… Il a un truc avec les nanas ce type… J’ai fini par le trouver (presque) craquant…

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s