Perturbations émotionnelles

Je ne sais plus trop dans quel état j’erre. Cette 9ème symphonie de Mahler est en train de me manger, et j’en suis à la fois complètement galvanisée et perdue. Fichtre, mais c’est quoi ce bazar dans mes sensations ? C’est vrai,d’un côté, le challenge que représente un monument pareil cristallise toutes les belles affres […]

Lire plus

Overdose provisoire

Quand je lis ça et que j’entends la musique qui va avec, je regrette d’être dans une de ces périodes-là. Un de ces moments où après 5h de musique collective dégageant environ 68962 décibels et demandant une concentration à en fabriquer des rides à la pelle, je dois rentrer et travailler encore un peu pour […]

Lire plus

La prochaine gorgée de bière

Hier aux alentours de 18h45 (bizarrement pile au moment où j’ai eu subitement envie de passer des coups de fil pour faire des propositions malhonnêtes) j’ai réalisé avec horreur que j’étais interdite d’apéro. Alors, on ne parle pas des jus de fruits, des boissons gazeuses sucrées dégueulasses, ni des cacahuètes ou du saucisson (et pourtant […]

Lire plus

La peau douce

[Lecteur masculin, je pense qu’il vaut mieux que tu retournes à ton tricot ou à ta lessive, parce que la haute teneur en cosmétique de cet article risque  fort de ne pas te passionner. Sauf si tu aimes les tartines.] C’est dimanche et les magasins sont fermés, voilà la raison pour laquelle aujourd’hui j’ai décidé […]

Lire plus

Interlude décérébré

Entre deux accès de fièvre et quelques tentatives pour faire converger mes yeux et mes doigts sur ma partition de la 9ème de Mahler (au programme la semaine prochaine si j’ai pas craché tous mes poumons avant), je me suis surprise à ricaner comme une dinde devant cette belle variante de chatons crômeugnons jouant dans […]

Lire plus

Je suis incurable mais je me soigne

À chacun sa manière de considérer la gourmandise. Pour certains c’est un vilain défaut. Pour moi c’est sans conteste un des péchés les plus capitaux (entendre « indispensables ») qui soit, même quand il s’agit de se raisonner sur la quantité. On ne ricane pas sottement dans l’assistance, car oui, ça m’arrive. D’être raisonnable. Les années bissextiles. […]

Lire plus

Lost, septième saison exclusive

Foirer mes grasses matinées de lendemain d’opéra en me réveillant de manière inexplicable toujours aux mêmes heures (07:49 et 08:04) depuis plusieurs jours m’a amenée à une conclusion logique : le destin me parle, je vois des symboles partout, j’en suis maintenant persuadée, il ne s’agit pas d’une simple obsession numéraire qui pourrit mon sommeil. […]

Lire plus

Soudain l’été dernier

Bizarre hasard : voilà deux ou trois soirs que je tourne autour de mon DVD de Soudain l’été dernier parce que mon envie de le revoir devenait de plus en plus forte. Je sais maintenant quoi faire de ma soirée de demain. Au revoir, Liz.

Lire plus