La daube à paillettes du dimanche

Elle a été entendue vendredi nuit/samedi pâle dans un de ces endroits où la possibilité d’entrer danser et s’amuser avec ses amis est désormais suspendue au regard et à la décision arbitraire d’un machin appelé physionomiste (oui, dans ma campagne, ça n’arrive pas) (parisiens, révoltez-vous, on vous traite comme des veaux !). J’avais oublié son existence, elle m’est donc revenue aux oreilles dans un grand éclat de « wouh », optimiste et joyeuse comme l’humeur de ma soirée.

Et puis en ce  moment le disco habite mes journées, même quand je passe une après-midi à monter des caissons d’armoire PAX (modèle Jyrgåskøühl) en famille. Faut donc que j’évacue. En revanche, vous m’en voudrez pas, je garde mon très grand sourire. Have a nice sunday !

2 commentaires sur « La daube à paillettes du dimanche »

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.