Zakaria le ténia

Elle est fraîche, ma citrouille ! (cf hier) Après deux nuits à rejouer en boucle « Fraîcheur et tremblements » et à dormir sous ma doudoune (malgré la couverture supplémentaire), ma tronche d’endive/panda cerné se perfectionne à merveille. Aujourd’hui, je serai donc en tenue camouflage sous le ciel gris pâle de Paris. Zakaria, lui, est ravi : […]

Lire plus