Le nombril à l’air

Ce premier dimanche chômé de l’année se devait d’être fêté en grande flemme. Pour le vrai nombril à l’air et le sable entre les orteils, il va me falloir attendre encore un bon mois (et je m’en lèche les babines d’avance). En attendant, aujourd’hui, c’est mon aimable propriétaire virtuel qui me fournit le matériel pour […]

Lire plus