Vous, là!

Oui vous. Ou toi. Ne te retourne pas, c’est bien à toi que je cause. Vous que je lis, à cause de qui je ris (ou pas), vous qui passez par hasard. Toi avec qui je papote régulièrement virtuellement mais que je n’ai encore jamais rencontré (je ferai ce que je peux pour que ça […]

Lire plus