Un jour pour

– M’arrêter un peu de m’agiter, et par conséquent me rendre compte que je suis vraiment complètement claquée. Le pire, c’est que malgré tout ma vie d’homme d’affaire japonais du moment (à savoir bosser comme un âne/boire comme un cochon/dormir comme un pied) me convient plutôt, je suis même contente d’y retourner demain, au « bureau », ce qui tombe pas mal vu que je n’ai pas vraiment le choix. La vie est terriblement bien faite !

– Prendre soin du corps moulu et d’après mon docteur ès-os, c’était pas du luxe. Il m’a aussi dit que forcément, me battre contre Gustav et me faire jeter par terre à Saint-Pétersbourg après m’être vautrée sur les fesses en Croatie, ça faisait peut-être 100% VIP mais que je devrais songer à éviter, histoire de ménager mon squelette. Il est taquin, cet homme.

– Me mettre dans l’ambiance de la fin de l’année en allumant mon sapin disco de maison close, agrémenté cette année de quelques jolies pendeloques en bois laqué ramenées comme le bassin déglingué de Russie.

– Monter dans le métro suffisamment longtemps pour prendre le temps de lire plus que 5 minutes d’affilée, en l’occurrence, salle d’attente comprise, une bonne heure. Quelqu’un m’explique pourquoi je ne fais jamais ça chez moi la journée ? J’aurai bientôt terminé ma première expérience avec Nick Hornby et son Juliet, naked, plutôt concluante. Dans la foulée, j’enchaînerai sur une de mes gâteries d’anniversaire, à savoir soit Même les cowgirls ont du vague à l’âme de Tom Robbins, ou (rien, mais rien à voir) Les couleurs de nos souvenirs de Michel Pastoureau, toujours passionnant dans ses analyses sur la symbolique des couleurs, entre autres. Tout espoir n’est pas perdu : je ne mourrai peut-être pas complètement idiote…

– Organiser un petit concours de natation entre mon nouvel animal domestique tout fraichement débarqué d’Australie et un canard. Clairement, mais qui en aurait douté, l’ornithorynque est le meilleur. Pas complètement idiote, mais suffisamment crétine : ouf, l’honneur est sauf !

10 commentaires sur « Un jour pour »

  1. J’adore ton sapin ! Tiens, d’ailleurs, j’ai réussi à en faire un, enfin à peu près. Faudra que je poste là-dessus.

    Sinon un ornithorynque c’est mi canard, mi castor, mi loutre, non ? donc oui, logique. Cela dit, j’ai un canard avec le même moteur que ton orni, alors là ça deviendrait intéressant de comparer.

    J'aime

  2. Tu vois bien que ton canard a juste peur de se faire pincer le derrière par la bizarre bestiole: il reste prudemment collé à la paroi .
    Je suppose que tu veux dire: 4,5cm, ou 45mm? Ou tu as un lavabo géant?

    J'aime

  3. Easy V.O. …. et B.O. détaillée à la fin et explicite à chaque chapitre, tu peux donc accompagner ta lecture avec tes oreilles 🙂

    S’il n’en fallait qu’un de Hornby ce serait High Fidelity… si tu croches… j’en ai d’autres à suggérer (tu es foutue).

    J'aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.